General information
Type of the document Letter
SenderMartinů, Bohuslav
Sender (corporation)
Sender‘s location
Send date26.02.1927
RecipientMartinů, Charlotte
Recipient (corporation)
Recipient‘s location
LanguageFrench
Acquiredbought from ms. Holomčíková; 2017
Former owner- private property -
OwnerBohuslav Martinů Foundation, Prague
Owner‘s call number
Call number at IBMMarC 1927-02-26
Content and physical description
Content
Diplomatic transcription of the letter

Paris 26/2 1927.

Ma petite Lotte chèrie,

            voilá, un dimanche et pas de Lotte, pas de petite colombe adorée.

Elle n’est pas si loin, mais assez suffissante pour ne pouvoir pas venir.

Je me demande, qu’est ce que vous pouvez faire en ce moment? Peut-

être vous choisissez des ettofes, pour fabriquer la masque [1] ou vous

vous amusez avec deux petits jumeaux, et vous êtes peut-être trės

heureuse être chez vous, près de votre mère. On vous a aquelli avec grand

plaisir, surement. Je travaille et je pense à vous. [2] Il fait beau

temps aujourdhui, il’y a du soleil. J’ai été de matin au

porte Cliquandcourt[3] pour acheter de tapis, mails il n’y avait pas

grand choses à choisir. Maintenante, je suis chez moi, tout seule

et je travaille, je fait des melodies et je regarde de

temps en temps par la fenêtre, de nuages blanc, qui passe.

            Çe sont deja du printemps. Là s’approche. Vous me venez

 

raconter toute, que’est-ce que vous avez fait chez vous, pendant

5. jours et comment vous vous avez amuser le mardi gras et

quelle costume vous aviez porté. [4] Vous me dirai toute n’est pas?

Est-qu’il y a des violletes, que vous m’avez promis? Et le

voyage vous a été agreable? Cê n’étais pas trop long?

            Je vous envoi mille et mille baisers et beaucoup des

voeux rejouisez vous bien chez vous et profitez en pour respi-

rer d’air de la forêt et des champs et rentrez bientot.

            Et si vous n’avez pas trop dé occupations, souvenez vous

 

un peu à de dimanche passe on nous étions ensemble, soit

au Bois de Boulogne, quand il faisait beau temps, soit, entourée

des petits jolis coussins, en regardant qu’il pleut.

 

            Toujour à vous avec beaucoup de salutations

et beaucoup de caresses, que je cache pour vous

            votre

                        Bohuslav.

 

 

Total number of leaves1
Number of pages bearing text2
Note
Fixationhandwriting
Letter

Preview only available at the Institute.

Digitisation
Quality of digitisationNot professional colour
Digitized atCBM
Date of digitisation2017
Note on digitisation
« previous
ID 6264 (entry 1 / 0)
next »